octobre 3, 2022
Accueil » Céline Lachemot, nouvelle étoile de la chanson kabyle

La nouvelle étoile de la chanson kabyle est née ! Avec sa belle et sensible voix, sa présence sur scène et son talent artistique, Céline Lachemot ne laisse jamais son auditoire indifférent. Avec ses mélodies et sa façon de chanter, et son âme de voyageuse, elle suscite admiration et ne cesse de nous surprendre. Retour sur le parcours d’une artiste connue et reconnue par ses pairs…

Très suivie sur le net, Céline Lachemot enchaîne les bonnes prestations et commence à faire parler d’elle. A chaque fois elle innove avec ses belles reprises des chansons du répertoire musical algérien. Elle chante si bien et joue à merveille la guitare pour accompagner sa belle voix. Céline représente la nouvelle génération de la chanson kabyle, elle en est l’une de ses révélations…

Dans chacune des ses apparitions, que ce soit sur les réseaux sociaux ou lors de ses différents passages devant le public, Céline a toujours donner le meilleur d’elle. Par sa présence et sa maîtrise artistique, vocale et instrumentale, elle sait comment adoucir et transmettre les paroles qu’elle chante. A 17 ans, elle est déjà sur les pas des grands de maîtres de la chanson kabyle.

A son compte plusieurs apparitions

Céline a à son compte plusieurs apparitions ! Sa première remonte à l’émission “Taghrast” dédiée aux jeunes talents sur la radio chaîne 2. C’était en 2020 avec l’interprétation magistrale de la chanson “Dda Lmulud” du groupe Ichenwiyen en hommage à Mouloud Mammeri. Ensuite, Céline a été très vite repérée par l’animatrice Mounia Faid en l’invitant à son émission “Playlist” sur Canal Algérie, en compagnie du groupe Caméléon. C’était son tout premier passage télévisé suivi d’un autre dans l’émission “Bonjour d’Algérie” en juin 2021.

Elle a eu l’honneur aussi d’être invitée en mars 2022 à l’émission “Ger Yizlan” sur Berbère Tv, animée par Belaid Tagrawla. En décembre 2021, Céline a été sur le plateau de l’émission “Top Itran” de la chaîne algérienne en tamazight Tv 4. Aussi, le fille de Draâ El Mizan se rend disponible et répond toujours favorablement aux sollicitations des associations et organisateurs d’événements qui se tiennent un peu partout.

A titre d’exemple, Céline a participé à la fête de la musique ainsi qu’à la fête “Amager n Tefsut” à Ath Yenni. Elle a pris part à la célébration de la journée de la femme à Ouaguenoun ainsi qu’au salon du livre organisé dans cette localité. Comme elle s’est produite aussi lors de la circoncision des enfants à Ait Toudert, dans sa région.

Retour aux racines

A l’aise dans toutes les langues, car la musique est universelle, la fille d’At Chebla, en Kabylie, a déjà joué en tergi, chawi, chenwi, en mozabite, en arabe, en français et en… anglais. Fan de Souad Massi, Céline ne peut s’en passer à chaque fois que l’occasion se présente. La semaine passée lors du concert avec Yasmine Taleb, elle a interprété les deux titres “Tighri” et “Raoui” de la star internationale.

Ce soir-là, Céline était l’invitée de Yasmine pour son premier concert à Tizi-Ouzou. Cette dernière a tenu de partager ensemble quelques moments sur scène à travers une chanson en duo avant que Céline ne se lance en solo pour interpréter trois autres chansons. C’était devant quelques 600 personnes qui se sont déplacés pour apprécier la belle musique et chanter avec elles.

“Pour une première, c’était stressant mais passionnant à la fois. Je pense que c’était un retour aux racines pour moi comme pour Yasmine de chanter des chansons qu’on aimait toutes les deux et par lesquelles on a découvert notre passion pour la musique”, dira Céline à propos de sa prestation au théâtre de verdure Mohia qu’elle a bien réussie d’après Yasmine.

Céline assume son goût musical

La complice de Yasmine avoue, au passage, qu’elle pourrait, désormais, assumer son goût musical et la musique métallique qui l’a longtemps passionné, “sans me soucier de la réaction du public car c’était l’inverse de ce que je pensais”, reconnait-elle. Un concert qui la marquera certainement à jamais ; tout l’honneur revient à Ismail Khaldi et Yasmine Taleb.

Céline est reconnaissante aux personnes qui croient en elle et l’encouragent. “Un grand merci a Yasmine Taleb pour son invitation et au grand orchestre de Ismail Khaldi pour tout ce qu’ils ont fait pour moi”, a-t-elle tenu d’adresser ses remerciements à ceux qui l’ont aidé durant ce concert.

Comme première impression au lendemain de ce gala, la passion de Céline pour la musique s’est encore une fois confortée. Toutefois, avant ce concert, Céline a eu la chance de célébrer le 1er novembre passé avec pleins d’artistes au théâtre régional Kateb Yacine qui, “c’était mon premier événement officiel”, dira l’originaire d’Agni Furu (Ouacifs, Tizi-Ouzou).

Nouvelle étoile de la chanson kabyle

Céline, en professionnelle, avait, comme à son habitude, subjugué le public. “C’était magique, je m’attendais pas du tout qu’il y aurait autant de participation et d’amour dessiné sûr leurs visages”, raconte-t-elle les moments qu’elle a vécu lors de cette soirée organisée par le Producteur Ismail Khaldi. Ce dernier n’a pas manqué d’ailleurs de reconnaître le talent de Céline : “Pour Céline je ne doute pas qu’elle nous réservera pas mal de surprises, en tout cas je suis fière d’elle”, déclare-t-il.

Une fois de plus, la jeune artiste confirme son talent et son savoir-faire musical en diversifiant les registres et les genres. Un univers qui n’est qu’à ses premiers bribes de constellation… La nouvelle étoile de la chanson kabyle est née ! “Artiste avec beaucoup de talent et surtout authentique avec sa guitare. Je lui souhaite beaucoup de réussite et une belle carrière à la Souad Massi Inch’Allah”, dira Yasmine Taleb au sujet de Céline.

Avec sa belle et sensible voix, sa présence sur scène et son talent artistique, la jeune chanteuse kabyle ne laisse jamais son auditoire indifférent. Elle enchaîne les plateaux télé et passages et à chaque fois elle laisse une bonne impression d’une prestation à une autre. Depuis ses premiers apprentissages à l’École de Musique et d’enseignement artistique Hammoutene, située à la haute ville Tizi Ouzou, Céline est en constante évolution et ne cesse de surprendre…

Etudes, passion et soutien des parents

Conciliant études et chanson, Céline en est l’exemple de réussite d’une jeunesse pétrie de talent et d’intelligence. Elle s’apprête à passer son bac maths l’année prochaine après un parcours scolaire brillant avec de très bonnes moyennes. Le secret réside en le soutien indéfectible de ses parents qui l’encouragent et l’accompagnent sur le chemin de sa passion.

“Merci à mes parents de m’avoir permis de briller et plus particulièrement à mon papa qui sans lui je n’arriverai pas là où je suis actuellement”, a tenu de remercier Céline son papa et sa maman qui sont derrière elle. Ils la soutiennent et surtout la protègent pour qu’elle demeure cette brillante artiste qui chante tout en respectant cet art qui la passionne.

Son père, amoureux et passionné aussi de la culture berbère, lui a transmis le goût et l’amour des belles chansons et surtout des mélodies du riche répertoire kabyle. Elle s’est initié à l’art de chanter grâce aux jolies compositions qu’elle écoutait en famille. Petit à petit, elle s’est mise à reproduire les grands classiques de la chanson amazighe.

Céline a l’âme d’une voyageuse

Slimane Azem, Idir, Djamel Allam, Matoub,… Céline leur prête une oreille attentive dès son enfance pour aiguiser ses interprétations. C’est sur les belles notes et paroles du regretté Idir qu’elle a pu développer son oreille musicale. Grâce à son père, amoureux de la chanson moderne, Céline voyage d’un style à un autre pour revisiter les belles chansons qui l’ont bercée. Céline a l’âme d’une voyageuse.

Tout récemment, sa reprise magistrale de l’un des tubes du regretté Slimane Azem “Idher-d wagur”, partagée sur les réseaux sociaux fait un succès. Actuellement, elle est sur un projet d’album avec Sigaton Prod, une collection de reprises des morceaux tirés du patrimoine amazighe, sous la direction du producteur Nabil Boumati. Un clip devrait sortir très prochainement, a-t-elle annoncé cette semaine sur la chaîne TQ5, qui émis depuis le Canada.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.