octobre 3, 2022
Accueil » Classement mondial des ODD 2022 : Quels défis pour l’Algérie d’ici 2030 ?

Le classement mondial aux objectifs de développement durable (ODD) pour l’année 2022 voit l’Algérie se hisser au 1er rang au niveau africain et région MENA. Toutefois, beaucoup de défis l’attendent d’ici 2030… 

Selon le rapport d’experts internationaux publié par le Cambridge University Press à la fin du premier semestre de l’année en cours, l’Algérie a été classée première en matière de réalisation des objectifs de développement durable (ODD) pour l’année 2022. Sur le plan mondial, elle est au 64e rang sur les 163 pays qui figurent dans ce classement. C’est pour la deuxième année consécutive que l’Algérie domine le continent africain et la région MENA.

A l’issue des résultats rendus publics dans ce rapport, il est indiqué que l’Algérie est sur la bonne voie pour atteindre sept objectifs de développement durable sur un total de 17 ODD. Toutefois, malgré sa bonne position continentale et régionale, l’Algérie est en net recul de 11 places par rapport au dernier classement de 2019. Cette année-là, elle était 53e au niveau mondial sur 162 pays tout en étant première sur le plan africain et arabe.

L’Algérie sur la bonne voie !

Les résultats obtenus par l’Algérie la place sur la bonne voie concernant l’éducation (ODD4), les modes de consommation et de production durables (ODD12) et les partenariats pour la réalisation des ODD (ODD 17). Elle a réalisé des progrès notables concernant l’industrie, innovation et infrastructure (ODD9), l’action climatique (ODD13), la vie terrestre (ODD15) et enfin la paix, la justice et les institutions fortes (ODD16).

Par ailleurs, concernant l’ODD1 (Pas de pauvreté), qui est en amélioration modérée, cela reste insuffisant et les défis demeurent encore. Même chose pour l’ODD2 (Zéro faim), malgré une bonne amélioration du score, cela reste insuffisant pour atteindre l’objectif. Cela concerne aussi l’ODD9 (L’industrie, l’innovation et les infrastructures), l’ODD13 (Action climatique), l’ODD15 (La vie sur terre), l’ODD16 (Paix, justice, institutions fortes), ainsi que l’OOD7 (Une énergie abordable et propre).

Défis qui attendent l’Algérie d’ici 2030

Ce rapport de 493 pages, rédigé sous la direction du célèbre économiste américain Jeffrey Sachs, a mis en exergue les défis qui attendent l’Algérie d’ici 2030. Ces derniers demeurent importants aussi pour l’ODD8 (Travail décent et croissance économique), l’ODD3 (Santé et bien-être), l’ODD5 (Égalité des sexes), l’ODD6 (Eau potable et assainissement) et l’ODD14 (La vie sous l’eau).

Quant à l’ODD11 (Villes et communauté durables), il est en décroissance et beaucoup de défis attendent les autorités algériennes à ce sujet. Enfin, l’ODD10 (Inégalités réduites) est atteint alors qu’on signale que les données ne sont pas disponibles. Pour l’ODD12 (Consommation et production responsables), le rapport indique qu’il est sur la bonne voie, bien que des défis demeurent importants.

Reste encore beaucoup à faire…

Toutefois, première des pays Africains et ceux du MENA, cela ne peut refléter en aucun cas la réalité que vivent les Algériens. Certains estiment que ce classement est très flatteur et aussi trompeur lorsque on y regarde de plus près. En effet, même classée au milieu du tableau, pour l’Algérie, avec les 7 des 17 ODD, dont 5 stagnent, 4 en bonne voie et 1 seul en baisse, cela reste insuffisant est lui reste encore beaucoup à faire d’ici 2030.

Les ODD pour 2030 sont au nombre de 17. L’indice mesure les progrès vers la réalisation des 17 ODD, avoir un score de 100 indique que tous les ODD ont été atteints par le pays en question. Pour cette année, l’Algérie a obtenu un indice global pour les ODD de 71,54, alors que 2021 il était de 71,47, 71,51 en 2020 et 70,51 en 2019. Pour les auteurs du rapport, dix places d’écart ou plus peuvent indiquer une variation notable en matière de degré de réalisation des ODD.

Les pays européens en tête

Les pays européens sont largement en tête de ce classement, et particulièrement les pays scandinaves, avec la Finlande en première position en obtenant l’indice de 86,5, suivie du Danemark (85,6) et de la Suède (85,2). La quatrième place revient à la Norvège avec un indice de 82,3. Ils sont suivis par l’Autriche (82,3), l’Allemagne (82,2) et la France (81,2). Le Japon est classé 19e (79,6), les USA sont à la 41e place avec un indice de 74,6.

Avec son classement à la 63e place, l’Algérie devance ses voisins maghrébins. La Tunisie est au 69e rang et deuxième en Afrique (70,7), le Maroc est classé 84 avec un indice de 69. Les dix dernières places reviennent aux pays africains, avec le Soudan du Sud au 163e rang (39). Par ailleurs, la Russie 45e (74,1), le Brésil 53e (72,8), la Chine 56e (72,4) et  l’Inde 121e (60,3).

Les ODD comme feuille de route pour 2030 et au-delà…

Les ODD couvrent l’intégralité des enjeux de développement, tels que le climat, la biodiversité, l’énergie, l’eau, la pauvreté, l’égalité des genres, la prospérité économique ou encore la paix, l’agriculture, l’éducation, etc. Ils sont un appel mondial à agir pour éradiquer la pauvreté, protéger la planète et faire en sorte que tous les êtres humains vivent dans la paix et la prospérité d’ici à 2030.

Ils ont été adoptés par les Nations unies en 2015. Ce sont les organisations des Nations unies et internationales (Banque Mondiale, OCDE, OMS, FAO, OIT, UNICEF) qui fournissent les données pour évaluer les indices pour ODD. Ce rapport est le résultat d’un travail conjoint d’experts indépendants du SDSN et de l’ONG allemande Bertelsmann Stiftung, créée en 1977 et jouissant d’une renommée internationale avérée.

Cet indice est établi aussi à partir d’enquêtes et de publications internationales spécialisées. Ainsi, ce rapport, publié par le Cambridge University Press, est le résultat d’un travail conjoint d’experts indépendants du Sustainable Development Solutions Network (SDSN) et de l’ONG allemande Bertelsmann Stiftung. Cette année est intitulé : « De la crise au développement durable : les ODD comme feuille de route pour 2030 et au-delà ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.