décembre 1, 2022
Accueil » Découverte : présence de l’un des plus vieux minéraux dans le Hoggar !

Le CIGCM 2022, prévu du 3 au 5 décembre à l’université de Sétif, verra l’annonce d’une extraordinaire découverte au sud de l’Algérie. La présence du zircon hadéen dans le Hoggar, avec un âge de plus 4.3 milliards d’années, est désormais confirmée par un scientifique algérien…

Cette annonce sera faite par le chercheur Amar Arab, de l’Université de Bouira, en exclusivité au 3ème Colloque International sur la Géologie de la Chaîne des Maghrébides (CIGCM 2022). Avec cette découverte, le Hoggar sera l’un des rares endroits au monde où l’on a signalé des zircons d’âge Hadéen.

En effet, le zircon hadéen a une très faible abondance dans le monde en raison du recyclage des matériaux par la tectonique des plaques. A l’état actuel de sa découverte, on le retrouve seulement dans six pays : Australie, Brésil, Canada, Chine, Groenland et Guyana (ancienne Guyane Britannique). Dorénavant, l’Algérie fera partie donc de cette liste restreinte…

Le zircon hadéen

Les zircons hadéens sont considérés par les géologues comme étant les plus anciens matériaux de la terre ! Ces minuscules cristaux de zircon, qu’on pourrait les qualifier de “minéraux miraculeux”, sont plus anciens que les anciennes roches de la terre formées il y a près de 4 milliards d’années ! Ainsi, les géologues ne disposent de rien d’autre que de ces zircons pour avoir plus d’informations sur l’Hadéen.

Le zircon ne peut quasiment pas être détruit par des processus naturels, contrairement aux roches enfouies profondément dans la Terre qui peuvent être recristallisées ou fondues sous l’effet de la chaleur. En effet, il est très résistant aux changements chimiques sous l’effet du mouvement des plaques tectoniques. C’est un minéral couramment utilisé pour la datation radiométrique.

Terres Rares en Algérie

Le programme du CIGCM2022 promet beaucoup et sera très riche, avec des nouveautés et des conférences intéressantes. Le premier jour du colloque sera consacré aux conférences plénières. Cette session sera spécialement dédiée aux Terres Rares en Algérie.

Dr Amar Arab, qui travaille actuellement à la Faculté des Sciences de la Nature et de la Terre (SNVST) de l’Université Akli Mohand Oulhadj de Bouira, y présentera sa découverte du zircon hadéen au Hoggar. “La première preuve d’âges hadéens de tout le Hoggar découverte sur des zircons détritiques des méta-sédiments du Serouenout (Hoggar central, Sud Algérie)” est le titre de sa communication.

Pour en savoir plus, le rendez-vous est donné à l’Université de Sétif, le samedi 3 décembre 2022 à 16h30…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *