février 1, 2023
Accueil » Des initiatives littéraires et livresques pour célébrer Yennayer

Organiser des concours d’écriture et de dictée et lancer des opérations d’achat de livres revient à graver Yannayer avec des lettres d’or. Encourager les écrivains, permettre aux jeunes talents de se distinguer et faire la promotion de la lecture et du livre éloignent la célébration du nouvel an berbère du folklore ! 

Plusieurs programmes sont prévus à l’occasion de Yennayer 2973. La célébration sera aussi avec des activités littéraires et livresques à l’image de celle de l’association culturelle Amusnaw de Tizi-Ouzou qui a lancé le “Prix du Jeune Écrivain” ouvert aux jeune auteurs et autrices de toutes nationalités, âgés de 15 à 30 ans. Ce prix “récompense des œuvres de fiction (nouvelles, contes ou récits) écrites en langue française, en Tamazight ou en Arabe“, peut-on lire dans l’appel à participation.

Créé en décembre 2022 à Tizi Ouzou, ce prix littéraire, dédié aux jeunes talents, s’inscrit dans la durée et consacre chaque année une thématique. La date limite de soumission de la candidature est fixée pour le 12 janvier 2023, correspondant à la date de célébration de Yennayer. Pour cette première édition, aucun thème n’est imposé.

Prix du Jeune Écrivain

Le style d’écriture est libre, qu’il soit écris de façon journalistique, narrative ou autres. Les meilleurs textes seront publiés. Les lauréats seront récompensés par une attestation et un lot de livres“, indiquent les initiateurs. La remise du “Prix du Jeune Écrivain” est prévue le 20 avril 2023 et les douze textes primés seront publiés dans un ouvrage collectif.

A l’issue des résultats, les lauréats bénéficieront du tutorat de l’un des membres du jury. Le vainqueur bénéficie d’un accompagnement professionnel. Aussi, chaque lauréat ou lauréate aura accès à des formations assurées par des professionnels de l’édition ainsi qu’à des ateliers d’écriture. En plus des rencontres avec le public, les organisateurs prévoient des récompenses par le remise des lots de livres.

Dictée en Tamazight

De son côté, l’association culturelle Tusna opte pour un concours de dictée en Tamazight pour les collégiens, ouvert aux élèves de 4ème année moyenne. Ce concours wilayal se déroulera à la bibliothèque communale de Timizart, dans la wilaya de Tizi-Ouzou, le 03 janvier prochain à 10h.

Le nombre de participants est limité à 50, les inscriptions ont débuté le 25 de ce mois et sont toujours en cours. Les trois heureux lauréats recevront des prix d’encouragement de 40.000, 20.000 et 10.000 dinars algériens pour ceux classés à la première, à la deuxième et à la troisième places, respectivement.

Achat de livres

D’autres initiatives sont lancées pour accueillir le nouvel an berbère avec le livre. Ainsi, une opération “Ass n umenzu n Yennayer ad d-aɣeɣ adlis n Teqbaylit” pour l’achat de livres écrits en kabyle est lancée sur Facebook pour “faire sortir Yennayer du folklore“.

L’objectif est d’encourager la littérature kabyle et pousser les écrivains à produire davantage dans cette langue. Après avoir acheté un, deux ou même plus, les participants sont invités à publier, sur les réseaux sociaux, les photos des livres achetés afin d’inciter les autres à faire de même !

Avec de telles initiatives, les jeunes talents auront l’opportunité de se distinguer et à être motivés à l’occasion de Yennayer. C’est une manière de semer des “lettres d’or” à travers l’écriture et la lecture au grand bonheur des amoureux du livre !

1 thought on “Des initiatives littéraires et livresques pour célébrer Yennayer

  1. Très bonne initiative, redonner à l’art et la culture une bouffée d’oxygène, un segment essentiel pour la société.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *