octobre 3, 2022
Accueil » En guise de “réparation”, prix Nobel de littérature pour Salman Rushdie ?

Salman Rushdie, auteur du roman controversé “Les Versets sataniques”, déferle la chronique au lendemain de son agression en plein conférence aux Etats-Unis et suscite de moult réactions à travers le monde. Alors que ses livres s’arrachent en ce moment, comme “réparation”, le philosophe français Bernard-Henri Lévy plaide pour lui décerner le Prix Nobel de littérature !

Salman Rushdie est actuellement hospitalisé suite aux coups de couteau au cou et à l’abdomen qu’il a subis. Son état de santé est inquiétant selon son entourage. L’écrivain a en effet la foie perforé et pourrait “perdre un œil”. Dès son admission, les autorités sanitaires l’ont mis sous respirateur artificiel  et a été opéré en urgence, selon les médias américains.

Son agresseur, Hadi Matar, 24 ans, est originaire de l’État du New Jersey, qui devrait assister à la conférence de sa victime, dans l’amphithéâtre d’un centre culturel à Chautauqua, est actuellement en détention. Le principal quotidien ultra conservateur iranien, Kayhan, dans son édition d’hier, lui a rendu hommage.

«Bravo à cet homme courageux et conscient de son devoir qui a attaqué l’apostat et le vicieux Salman Rushdie», écrit le média iranien pour glorifier l’acte de l’assaillant, d’origine libanaise.

Rushdie “mérite réparation”

Pour Bernard-Henri Lévy, l’écrivain américano-britannique “mérite réparation” après l’attaque meurtrière qu’il a subie. “Cet écrivain puni pour avoir écrit, depuis trente ans, des textes libres et qui rendent libre mérite réparation”, écrit BHL dans le Journal du dimanche (JDD). Cette sortie est largement relayée par les organes de presse français dans leur édition de ce dimanche.

En effet, depuis 1989, le romancier, alors âgé de 42 ans, est obligé de mener une vie sous protection policière. Un an après la sortie de son roman “Les versets sataniques” en 1988, l’auteur a été menacé de mort suite à une fatwa de l’ayatollah Rouhollah Khomeiny. Plus de trente après, Salman Rushdie se retrouve victime d’une agression telle une exécution de la sentence prononcée par le guide iranien !

“Salman Rushdie et personne d’autre”

Dans un texte intitulé “Immortalité de Salman Rushdie”, BHL revient sur sa longue amitié avec l’écrivain d’origine indienne. Selon lui, “cet acte de terreur absolue qui, par-delà son corps poignardé et ses livres, est une terreur sur tous les livres et tous les mots du monde, appelle une riposte éclatante”.

Ainsi, le philosophe français Bernard-Henri Lévy plaide pour  décerner le prix Nobel de littérature au romancier natif de Bombay. Pour lui, “Salman Rushdie et personne d’autre. La campagne commence maintenant”. Plusieurs fois pressenti pour le Nobel, l’auteur britannique naturalisé américain pourrait donc l’avoir cette année lorsqu’on sait l’influence du philosophe français sur scène politique, philosophique et littéraire française.

“Les versets sataniques” en tête des ventes

Au lendemain de cette agression, le roman “Les Versets sataniques” s’arrache et se place en tête des ventes. Cette attaque contre Salman Rushdie a renouvelé l’intérêt du public pour le travail de l’auteur longtemps menacé. Son roman “Les versets sataniques”, qui est à l’origine de la fatwa déclarée contre lui par l’Iran, publié en 1988, connait en effet une hausse des ventes ce samedi.

Aux Etats Unis, la librairie new-yorkaise Strand Bookstore a reçu ce week-end une forte demande, plusieurs ouvrages ont été vendus sur place. “Les enfants de minuit”, le tout premier best-seller de l’écrivain, occupait la quatrième place des ventes en ligne. Durant ses dernières 24 heures, Amazone recense les livres dont les ventes ont le plus progressé.

Plusieurs fois pressenti

Toutefois, rien n’est garanti pour l’auteur de “Quichotte”, plusieurs fois pressenti au prix Nobel de littérature. Reste à savoir quel serait l’apport de ce soutien indéfectible de Bernard-Henry Lévy et à combien cela peut jouer en sa faveur. En effet, la liste des cinq finalistes prétendant au Prix Nobel de Littérature est déjà arrêtée depuis mai. Le le jury est actuellement en train de lire l’ensemble de leur oeuvre.

Pour le moment, il n’est donc pas possible de savoir si Salman Rushdie y figure, car cette liste est confidentielle. Mais dans le cas où il serait parmi les nominés, il aurait de forte chance de l’obtenir en étant plusieurs fois primé. Pour connaitre l’issue de cette campagne lancée par BHL, il faut attendre le début du mois d’octobre et l’annonce du vainqueur depuis Stockholm.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.