octobre 3, 2022
Accueil » Entre vertus et développement, la figue de barbarie en fête à Sahel

La fête de la figue de barbarie fait son retour à partir de ce jeudi au village Sahel. Après deux années d’absence en raison de la pandémie covid-19, cette 9e édition sera une vraie opportunité touristique pour l’un des plus beaux villages de Kabylie. Au grand bonheur des habitants de la région, Sahel renoue avec son événement phare dédié à la promotion de l’agriculture de montagne.

Durant trois jours, du 11 au 13 août, les hôtes de Sahel, à Tizi-Ouzou, auront l’occasion de découvrir une culture locale qui se fond dans un décor bucolique hors du commun. Pour ses initiateurs, cette fête est une sorte d’hymne à la nature que les villageois, à travers les associations et le comité du village, veulent immortaliser.

Cet événement de 3 jours réunira de nombreux participants issus de différents métiers de l’artisanat, ainsi que des acteurs de la vie économique et des cadres associatifs. A cet effet, un programme riche et varié a été concocté par les organisateurs habitués à ce genre de manifestations aux aspects culturel, économique, écologique, touristique et sociétale.

Promotion de l’agriculture de montagne

Des artisans, des professionnels, des associations culturelles, féminines et environnementales prendront part à cette 9e édition. Des spécialistes et autres universitaires seront aussi de la partie pour donner des conférences pour traiter des thématiques en lien avec le thème de l’événement.

“Les vertus de la figue de barbarie” et “Le rôle des produits de terroir dans le développement économique (figue de barbarie)” seront les thèmes qui seront abordés. La première conférence sera animée par des spécialistes en économie solidaire et produit de terroir, du tourisme durable. Quant à la seconde, c’est le professeur Arezki Chenane, enseignant-chercheur à l’université Mouloud Mammeri qui s’en chargera.

Ainsi, cette fête contribuera à la relance du tourisme et du développement de la culture de la figue de barbarie dans la région. Ceci permet d’engendrer des activités économiques nécessaires pour la promotion de l’agriculture de montagne, qui est l’une des options de développement local. Chez les Sahelois, la culture du cactus a une fonction écologique par ses apports au sol qu’elle enrichit et aide à protéger la terre de l’érosion, de l’affaissement et de la désertification.

Sahel, une opportunité touristique

Il est à rappeler que le village Sahel, qui a déjà accueillis la 16e édition du festival international Raconte-Arts en 2019 s’apprête à recevoir du monde après près de trois ans de cessation de toute activité. L’ambiance festive qui y règne et ses habitants qui assurent un accueil particulier aux invités, fera drainer les visiteurs qui viendront de différentes régions du pays.

Pour rappel, le village est élu “le meilleur village propre de Tizi Ouzou en 2019” au prix “Aïssat Rabah” pour l’année 2019. Une opportunité touristique pour le public et les visiteurs d’admirer cette magnifique localité. Outre les balades à travers les belles ruelles et décors artistiques, une visite des sites historiques du village est d’ailleurs programmée.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.