février 1, 2023
Accueil » Musée Frantz Fanon : “les damnés de la terre” auront enfin leur espace culturel et mémoriel

Très attendu depuis des années, le musée dédié à Frantz Fanon sera ouvert prochainement. De nombreux objets personnels laissés par le défenseur de la cause algérienne, notamment ses écrits dans lesquels il a exprimé ses idées anticolonialiste, y seront exposés. L’auteur du livre “Les damnés de la terre” aura enfin son espace culturel et mémoriel.

L’association des “Amis du musée Frantz Fanon” a fait l’annonce de l’ouverture prochaine, début de l’année 2023, d’un musée en hommage à Frantz Fanon. Un espace dédié à cette grande figure de l’anticolonialisme et de l’antiracisme afin de perpétuer sa mémoire et faire connaitre sa pensée.

Le musée Frantz Fanon de Blida, constituera un espace idoine pour perpétuer la mémoire de ce militant anticolonialiste, profondément convaincu du droit du peuple algérien à l’indépendance dans un pays libre et digne“, indiquent les promoteurs de cette initiative.

Espace culturel et mémoriel

A l’occasion du 61ème anniversaire de sa mort, l’association «Amis du musée Frantz Fanon», a décidé de baptiser cet édifice au nom de Frantz Fanon. Le musée sera aménagé au sein de son ancien logement de fonction, à l’hôpital de Blida qui porte déjà son nom, où il exerçait comme médecin-psychiatre.

De nombreux objets personnels laissés par Frantz Fanon, qui s’est consacré à la défense de la cause algérienne et du droit du peuple algérien à l’indépendance à travers ses écrits auront place dans cet espace culturel et mémoriel. Ses ouvrages et articles de presse dans lesquels il a exprimé ses idées en faveur de l’autodétermination des peuples et dénoncé le racisme sous toutes ses formes y seront exposés.

Hommage à un intellectuel engagé

Le musée comprendra également des documents sur la vie du psychiatre et ses nombreux objets personnels qu’il a laissés, a indiqué Dr. Miloud Yebrir, médecin résidant en psychiatrie et membre de l’association “Amis du musée Frantz Fanon”. Avec son ouverture prochaine, c’est une reconnaissance qui se traduit pour rendre hommage à un intellectuel engagé.

La même association “s’apprête également à lancer un projet de documentation de la vie de Frantz Fanon, qui n’a eu de cesse, à travers ses écrits, de répéter aux puissances coloniales que le respect et la considération s’arrachent par la force“, a-t-il ajouté. Un appel est lancé pour soutenir cette initiative afin de collecter divers documents sur cette personnalité historique.

“Les damnés de la terre”, source d’inspiration

Frantz Fanon a choisi l’Algérie comme patrie et a défendu la cause de son peuple qui militait pour son indépendance, jusqu’à sa mort le 6 décembre 1961 aux Etats-Unis d’Amérique (USA). D’origine martiniquaise, il ira jusqu’à renoncer à sa nationalité française et rejoindra les rangs du Front de libération national (FLN).

Fervent défenseur de la cause algérienne, le gouvernement provisoire de la République algérienne (GPRA) le nomme ambassadeur en Guinée. Son livre “Les damnés de la terre” est devenu source d’inspiration pour tous les mouvements de libération nationale, qui a épousé complètement la lutte des Algériens pour leur émancipation et leur décolonisation.

Frantz Fanon, une référence historique

Penseur martiniquais, psychiatre et surtout militant anticolonialiste, Frantz Fanon (20 juillet 1925 – 6 décembre 1961), a marqué son époque grâce à son oeuvre intellectuelle et littéraire. En dépit de sa courte existence – il meurt à 36 ans, il reste encore aujourd’hui une référence historique pour tous ceux épris de justice, de liberté et d’émancipation.

L’Algérie, sa patrie d’adoption, n’a pas oublié son engagement en faveur de la résistance algérienne et contre le colonialisme français alors qu’il était médecin-psychiatre à l’Hôpital Blida-Joinville. Frantz Fanon reste à nos jours une figure majeure de l’anticolonialisme, ses prises de position et ses thèses trouvent encore beaucoup d’écho auprès des peuples opprimés.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *