février 1, 2023
Accueil » Recherche scientifique : deux chercheuses algériennes aidées et soutenues par L’Oréal – Unesco

La 16e édition du programme « L’Oréal-Unesco pour Les Femmes et la Science » a vu la consécration de deux chercheuses algériennes. Elles ont obtenu une bourse chacune suite à leurs travaux exceptionnels en lien avec la biotechnologie.

La cérémonie de remise des prix du programme « L’Oréal-Unesco Pour les Femmes et la Science » s’est tenue le 8 décembre à Casablanca, au Maroc. Cinq jeunes femmes maghrébines ont été honorées pour leurs recherches dans le domaine de la science : deux Algériennes, deux Marocaine et une Tunisienne.

Sara Benazzouz et Rima Ouchene sont les deux chercheuses algériennes lauréates de l’illustre prix scientifique L’Oréal-Unesco, reconnues et aidées pour leurs recherches et importantes contributions scientifiques. Selon les initiateurs de ce programme, l’objectif de la célébration de cette année est de rendre hommage à ces femmes pour le travail accompli et les nombreux défis qu’elles ont dû relever dans différents domaines.

Bourse de 10.000 euros

Les sciences de la terre et de l’environnement, l’informatique et l’ingénierie, la biotechnologie médicale et la technologie, et les sciences biologiques sont les plus en vogue. Les deux scientifiques algériennes mènent leurs recherches dans le domaine des Sciences de la vie et l’environnement, et les Sciences biologiques.

Ainsi, dans le but de les soutenir dans la poursuite d’une carrière scientifique réussie, dans le cadre d’un partenariat mondial entre la Fondation L’Oréal et l’Unesco, les lauréates ont reçu chacune une somme de 10.000 euros. Une bourse qui leur permettra de mener à bien leurs projets postdoctoraux.

Fierté de l’université algérienne

Sara Benazzouz, de l’université de Bab Ezzouar (Usthb), est titulaire d’un Ph.D en biologie cellulaire et moléculaire. Elle mène des recherches afin de trouver de nouvelles biomolécules susceptibles d’être utilisées en biothérapie et en prévention du développement des maladies pro-inflammatoires et allergiques. Elle contribue ainsi au développement des connaissances scientifiques et l’avancée de la science ainsi que l’amélioration des conditions de vie des patients.

Quant à Rima Ouchene, elle est affiliée au laboratoire de microbiologie appliquée de l’Université Abderahmane Mira de Béjaia. Dans ses recherches, elle explore des souches d’actinomycètes bioactifs isolées de biotopes marins pollués en utilisant des approches de métabolomique et d’exploration de génomes basées sur les réseaux moléculaires. Les deux jeunes chercheuses constituent la fierté de l’université algérienne.

L’Oréal-Unesco : 3.900 femmes scientifiques reconnues et aidées

Le programme « L’Oréal-Unesco pour Les Femmes et la Science » a fêté cette année son 24e anniversaire au Maroc. Lancé en 1998, c’est sa 16e édition qui a eu lieu au Royaume Chérifien, le 8 décembre dernier. Cette édition représente la 9e à être organisée dans le Maghreb.

L’Oréal-Unesco, depuis la mise en place de ce programme pour récompenser les femmes scientifiques, a reconnu et aidé 3.900 chercheuses. “Il continue à faire pression pour que ces femmes reçoivent le crédit qui leur est dû. Ces chercheuses accomplies ont apporté d’importantes contributions à leurs différents domaines scientifiques et à la recherche de solutions viables à certains des problèmes les plus critiques et les plus urgents auxquels notre société est actuellement confrontée”, explique-t-on.

1 thought on “Recherche scientifique : deux chercheuses algériennes aidées et soutenues par L’Oréal – Unesco

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *