juin 14, 2024
Accueil » Tahar Anza encense Karim Tizouiar dans son tube à plus de 8M de vues !

Très suivi sur You Tube, Tahar Anza, après plus de 6 mois de la sortie de son tube, dévoile enfin à son public qui est « Tbib n Leqser » ! Dans cette magnifique chanson, l’artiste fait revivre des moments nostalgiques avec sa belle mélodie et ses belles paroles en hommage à son maître… 

« Amek ara s-xedmegh i wul-iw », est le titre que Tahar Anza a donné à sa nouvelle chanson de juillet 2022, où  l’artiste cite « Tbib n Leqsar » mais sans l’identifier. Depuis, tout le monde s’interroge sur cette personne : il parle de qui ? S’agit-il réellement d’un médecin ? Est-il d’El Kseur ? At Leqser de Béjaia ou de Bouira ? Est-il un artiste ?

Autant de questions qui intriguent le public de cette belle chanson au rythme bien orchestré. Tahar Anza a mis fin à toutes ses interrogations en faisant allusion à l’un des maîtres de la chanson sentimentale kabyle. “Par cette chanson, j’ai rendu hommage à l’artiste Karim Tizouiar“, a-t-il tenu de préciser en réponse à la question de Kamel Tarwiht dans son émission “War Tilas” sur Berbère TV.

“Tbib n Leqser” a marqué toute une génération

Karim Tiziouar est né juste après l’indépendance de l’Algérie en mars 1963, à Alger. Un artiste qui a marqué toute une génération avec ses belles chanson d’amour, Tahar Anza n’est pas en reste. Il est originaire de El Kseur, à Béjaia, d’où la référence du chanteur de « Amek ara s-xedmegh i wul-iw » à “Tbib n Leqser” !

Au début des années 1980, Karim Tizouiar rejoint le groupe « Agraw », avec son compère Boudjemâa “Agraw”. En 1985, cheikh Karim participe à la sortie du premier album du groupe intitulé « Lexmis d lgem3a ». Une année après (1986), leur deuxième et dernier album ensemble titré « Ul-iw yedduqus » avait connu un grand succès.

Tahar Anza lui rend hommage à sa manière

Après sa séparation avec Boudjemâa, l’artiste revient à ses fans en solo. Il a enregistré pas mal d’album tels que « Ay agitar » en 1987, « Atan truh », en 1989 et enfin “Ma nettraju” en 2004. De 2011 à 2018, la maladie l’a éloigné de la scène, jusqu’à l’hommage qui lui a été rendu à El Kseur, sa région. En 2022, Tahar Anza lui rend aussi cet hommage à sa manière…

Tahar Anza est originaire de la commune de Chellata, Akbou. Ses débuts étaient au sein du groupe de musique kabyle « Anza », d’où il a tiré son nom. Il a chanté aussi pas mal de titres tel que : « Tilelli » en, 2019. Au mois de février 2023 Tahar reviens à son public avec un nouvel album qui s’intitule « Hemmel-iyi ».

Sofiane Idiri

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *